Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RSMA de la guyane

RSMA de la guyane

Toute l'actualité du Régiment du Service Militaire Adapté de Guyane : formation professionnelle, insertion et lutte contre l’illettrisme au profit des jeunes Guyanais.


Caporal-chef Bouaziz : dans un milieu d'hommes, "il faut savoir s'affirmer"

Publié par OFFCOM sur 8 Mars 2015, 12:00pm

Catégories : #Actualité, #Interview, #RSMA_Gy

Le Caporal-Chef Imane Bouaziz, chargée de la formation des stagiaires filière "Agent polyvalent de restauration". Tous droits réservés, RSMA_Gy

Le Caporal-Chef Imane Bouaziz, chargée de la formation des stagiaires filière "Agent polyvalent de restauration". Tous droits réservés, RSMA_Gy

Imane BOUAZIZ, caporal-chef de 26 ans, sert au RSMA de la Guyane depuis avril 2013. C’est une jeune femme dynamique, avec une poignée de main franche et décidée. Titulaire d’un CAP hôtellerie-restauration, elle possède une solide expérience de son métier : elle a exercé dans différents établissements, de la brasserie à l’hôtel 4* à Megève. Actuellement, elle assure la formation des stagiaires qui ont choisi la filière « Agent Polyvalent de restauration ».

RSMA de la GuyanePourquoi avoir choisi d’être "Engagée Volontaire" du Service Militaire Adapté ?

Caporal-chef Bouaziz : "J’aime que les choses soient « carrées »! J’avais envie de voyager, de vivre une nouvelle expérience et d’apprendre. Chaque journée est différente et enrichissante."

RSMA_Gy : Pourquoi avez-vous accepté de former des jeunes au RSMA de la Guyane ?

CCh B. : "Je suis venue pour aider les stagiaires. Moi aussi, grâce à eux, j'ai appris sur moi, j'ai changé (en bien), j'ai évolué. 

On est au RSMA pour aider les jeunes en échec scolaire. Pendant le temps de leur formation on les accompagne en s’adaptant aux difficultés particulières de chacun."

 

"Discipline et efforts"

 

RSMA_GyQue percevez-vous des jeunes qui viennent au RSMA de la Guyane ?

CCh B. : "Souvent les stagiaires viennent au RSMA pour passer le permis, leur projet est encore flou. À la fin de leur formation, ils ont mûri et envisagent un réel parcours professionnel. Ils prennent conscience que leur progression a été possible grâce à la discipline et à leurs efforts.

Pour certains, je suis comme une grande sœur."

RSMA_Gy : Comment vivez-vous la condition de la femme au sein des armées ?

CCh B. : "Être une jeune femme dans un milieu d’hommes n’est pas toujours simple. Il faut savoir prendre sa place, s’affirmer. Avec le temps et au contact des autres cadres, on découvre et adopte son propre style de commandement. 

Ma philosophie de vie, c’est aller de l’avant. J’accepte et vie les expériences, bonnes ou mauvaises : elles permettent de progresser. Je crois en moi et en ceux que je forme, c’est ce que j’aime dans ma mission."

 

Propos recueillis par le Lieutenant(r) Véronique Rabotin, officier communication

 

 


 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !